Stockage et préservation de l’eau potable

Stockage eau potable

Source de vie, indispensable à notre quotidien, l’eau peut aussi véhiculer bactéries et éléments indésirables dangereux pour la santé. Elle est une denrée aussi précieuse que rare lorsqu’elle vient à manquer. Il est donc essentiel de savoir la conserver pour qu’elle garde ses propriétés. Les réservoirs d’eau potable répondent à ce besoin, tant auprès des professionnels qui l’utilisent dans leurs établissements que pour les associations humanitaires lors d’interventions de secours dans des pays particulièrement démunis.

Stocker l’eau potable facilement et sans risque

Vous souhaitez utiliser de l’eau de pluie ou de l’eau de source et avez installé un récupérateur d’eau ? Cette méthode écologique et économique vous permet d’avoir à disposition une grande quantité de fluide, à condition que ce dernier ne soit pas exposé à des contraintes qui modifieraient sa qualité. Le stockage de l’eau potable récupérée doit répondre à des normes strictes d’hygiène et de conditions thermiques, si elle est utilisée dans un cadre alimentaire ou dans une station thermale par exemple. La conception d’un équipement adéquat doit se faire selon des règles strictes, sous peine de ne plus pouvoir consommer le liquide conservé. Dans les collectivités, sur les campements provisoires, en régions arides et n’ayant pas ou peu d’accès à l’eau potable, le stockage de l’eau potable représente un véritable défi indispensable à la survie. Il faut notamment pouvoir transporter sans problème les contenants. Pour découvrir des exemples de réservoirs à eau potable conformes à la législation française, rendez-vous sur https://www.labaronne-citaf.fr/.

Comment assurer la préservation de l’eau potable ?

Qu’est-ce qui différencie une eau normale d’une eau potable ? Cette dernière fait l’objet de nombreux critères qui doivent assurer son innocuité pour l’être humain, qu’il s’en serve dans un processus de fabrication, de soin ou d’alimentation. Parmi les points les plus importants dans la préservation de l’eau potable, le responsable doit veiller notamment au respect de :

  • sa qualité organoleptique (relative au goût, à l’odeur et à la couleur);
  • ses caractéristiques physico-chimiques (pH, température, taux de chlorures et sulfates, etc);
  • l’absence ou le faible taux de substances nocives et dangereuses comme les nitrates, l’arsenic ou encore les hydrocarbures;
  • l’absence de bactéries pathogènes pour l’organisme humain.

Afin de répondre à ces exigences, il est indispensable de posséder un contenant de stockage qui garantisse la conservation des qualités initiales de l’eau potable. La norme ACS atteste de la conformité du récipient ou réservoir utilisé, dont la matière ne doit pas migrer dans le liquide pour ne pas contaminer l’eau potable.

Les réservoirs souples pas chers, une alternative intéressante

Les traditionnelles citernes en dur utilisées pour conserver l’eau présentent des désavantages lorsqu’il faut les déplacer. Elles occasionnent des frais importants, qui ne répondent pas à l’intérêt de certains cas de figure. Investir dans un réservoir souple pas cher sera beaucoup plus intéressant pour les conditions suivantes.

  • Action humanitaire dans un pays en voie de développement
  • Stockage de l’eau de source pour les habitations isolées
  • Industrie agro-alimentaire
  • Chantier de BTP, exploitations de mines et forages
  • Stations thermales
  • Camp militaire, ravitaillement des bataillons
  • Stockage alternatif lors d’une défaillance du système d’alimentation ou de sa réparation

Entre la citerne souple transportable de 500L et le bassin autoportant de 2000L, des solutions existent pour répondre à tous les besoins. Trouvez la vôtre afin d’avoir toujours à disposition un espace de stockage d’eau potable.